Certains pays et régions sont particulièrement exposés aux catastrophes naturelles. C’est le cas de l’Indonésie, avec ses nombreux volcans actifs et ses tremblements de terre fréquents, sur la « ceinture de feu du Pacifique ». Sulawesi (connu en France comme les Célèbes), 4e île du pays par la taille, à cheval entre 3 plaques tectoniques, est particulièrement exposée. Le 28 septembre 2018, un séisme de 6,1 sur l’échelle de Richter a ainsi causé un tsunami assez atypique dans la baie profonde de Palu, causant plusieurs milliers de morts et de nombreux dégâts, encore visibles aujourd’hui.

Palu, Sulawesi

Un projet mené par une ONG indonésienne et appuyé par le CCFD-Terre Solidaire visait à assurer la résilience des communautés côtières après cette catastrophe, par la transmission des savoirs traditionnelles et la plantation de mangroves (barrières naturelles au tsunami), ainsi que la reconstruction de l’économie traditionnelle, par la restauration des bateaux et matériels de pêche traditionnels.

Taipa village, baie de Palu

L’évaluation que nous avons menée de ce projet a permis de mettre en évidence l’importance des pratiques professionnelles de recrutement, de relations avec les artisans locaux assurant la reconstruction de bateaux de pêche, de la connaissance du milieu local, tant sur le plan environnemental que culturel et social, pour la réussite d’un projet de ce type. Il faut également tenir compte des éléments de contexte qui peuvent compliquer la réalisation du projet, comme le confinement du à la pandémie et des élections locales et nationales.
Nous avons pu mobiliser pour la réalisation de cette mission un solide réseau de consultants et de professionnels français et nationaux présents dans ce pays, et trouver une collaboratrice experte de la gestion des risques naturels.

Retour au sommaire des actions 2022

 

Share This