La biodiversité est définie scientifiquement comme « la diversité et la variabilité du vivant« . Source de créativité permanente, elle apparait encore à beaucoup comme un sujet éloigné du cœur de nos activités économiques et sociales. Pourtant, la plupart de ces activités, et notre bien-être commun, dépendent à un niveau ou à un autre de la biodiversité. Ces activités ont aussi des impacts, positives ou négatives, sur celles-ci.

L’érosion de la biodiversité à l’échelle mondiale est un fait aussi important que le dérèglement climatique. Actuellement, les espèces vivantes disparaissent jusqu’à mille fois le rythme habituel dans l’histoire de la biosphère, avec des conséquences importantes sur les capacités de résilience des écosystèmes. L’économie écologique et le biocommerce éthique visent à contribuer à la préservation, voir à la restauration des écosystèmes par leur valorisation sur le plan économique ou par un commerce équitable. La prise en compte des capacités des écosystèmes, d’une part, et de l’apport de chaque acteur des filières, d’autre part, contribuent à cette approche.

Pour une brève introduction sur la dépendance du bien-être et des activités humaines à la biodiversité, vous pouvez visionner ce film de 2 minutes 40 de la Vancouver Film School, sous-titré par nos soins. :

Pour aller plus loin, vous pouvez lire les articles liés à ce thème.

Sur le plan pratique, les méthodologies pour la prise en compte de la biodiversité par l’entreprise se mettent progressivement en place aux niveau national et international. Notre valeur ajoutée est d’intégrer les préoccupations liées à la biodiversité aux autres aspects de la responsabilité sociale, dans une approche globale (éthique, soutenabilité, qualité).

La notion de savoirs traditionnels occupe également une place importance dans les aspects éthiques et juridiques de la biodiversité. Les peuples premiers possèdent des savoirs traditionnels dont l’importance pour la préservation de la biodiversité sauvage et domestique n’est pas suffisamment prise en compte. La Convention sur la Diversité Biologique et son Protocole de Nagoya sur les ressources génétiques, l’accès et le partage des avantages issus de leur utilisation (2010) proposent un cadre permettant de valoriser les ressources endémiques les plus précieuses.


Intervenant depuis plusieurs années sur ce thème, nous vous proposons plusieurs types d’action, selon vos besoins :

  • Diagnostic Biodiversité et Évaluation des Services Rendus par les Écosystèmes (ESR) à l’entreprise et/ou au territoire.
  • Sensibilisation et formations aux questions de la biodiversité, aux savoirs traditionnels qui lui sont liés, et aux aspects éthiques et juridiques de son utilisation.
  • Accompagnement des filières concernées vers une « réharmonisation » en intelligence collective, porteuse de qualité globale (du produit, du territoire et des humains).

Nos références sur ces thèmes :

Utilisez le formulaire de Contact pour nous joindre.

%d blogueurs aiment cette page :